La boule au ventre.

La boule au ventre.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le matin avant d’arriver au boulot, une sensation bizarre, comme quelque chose qui gène au niveau du ventre. Un genre de sensation semblable à celle avant de rentrer sur le terrain.

Rien de bien méchant, mais quand même …

A la différence de la sensation avant de rentrer sur un terrain, où on sait qu’elle va se libérer, qu’on va pouvoir compter sur les gars pour nous porter, pour s’éclater, se dépasser. Celle-là, c’est la même sensation, mais elle nous bride, comme un poids même sur les épaules.

Pourtant, tout va bien …

Tout va bien, c’est ce qu’on fait tourner en boucle dans notre tête pour s’en persuader.

A l’époque, je faisais même un petit détour avant d’arriver au boulot. Je me posais au bord de la route devant l’immensité de l’océan, je me sentais bien. Je remontais dans ma voiture et a l’approche du boulot elle réapparaissait, elle cette « petite » boule.

Et avec elle, cette solitude grandissante. Paradoxalement j’étais tout sauf seul, mes équipes, mes collaborateurs, mes collègues, ma direction, le DRH, la famille …
Drôle comme tout tourne autour de l’activité professionnelle, mais au final, on doit aimer ça puisqu’on y passe de plus en plus de temps. On trouve toujours même des excuses pour y rester plus ou du moins on trouve toujours quelque chose à faire, sans doute une fois de plus pour se persuader que tout va bien…

En parler à son DRH, il est là pour ça. Pour moi un DRH, c’est un Devoir de Rendre Heureux, mais ce n’était pas forcément la définition de tous.

Et cette solitude grandissante…

Le pire, c’est qu’on s’en contente et je pense même que ça peut durer ou empirer …

Moi j’ai en quelque sorte tout claqué : Quel soulagement !!!

Rentrer sur le terrain et libérer la boule pour ne pas perdre la boule !!!

S’éclater, se dépasser, profiter de l’élan collectif, de la famille.

A y regarder de plus près, rien de bien-fondé. Cette boule au ventre, c’est quoi ? La peur ? La peur de quoi ? Aucuns risques pourtant, en apparence …

En apparence car cette sensation n’est autre qu’un message, un message que l’on se doit d’écouter mais est-on prêt ? Connait-on ne serait-ce que, la traduction de ce message ?

Retrouver l’équilibre, l’équilibre vie professionnelle et surtout vie privée,

C’est ce message que j’ai voulu traduire dans mon livre « Neureux Manager, comment conjuguer Manager et Être heureux à l’aide des neurosciences » disponible sur mon site en téléchargement :
www.ramuntxo-ithurry.com

Refaire ce parcours avec les outils aujourd’hui à ma disposition pour faire en sorte que cette boule au ventre serve bien pour se dépasser, s’épanouir avec les autres comme avant de rentrer sur un terrain.

Un programme en 4 phases pour maîtriser le RISK : Respect, Intégrité, Sérénité pour Kiffer !!!
Plus d’info en MP.

N’hésitez pas à commenter ce post si vous aussi Manager et Être Heureux riment ensemble !!!
Partagez aussi pour faire circuler la boule !!

More to explorer

RPM et LEADERSHIP, Quelle relation ?

Le RPM est une pratique sportive inspiré de la course cycliste et qui se pratique en salle.Quelle relation avec le leadership alors ?

Gueules du Rugby

Ces émotions qui nous gouvernent …Une émotion est un messager, un nom que l’on donne a un ensemble de sensations. Une interprétation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page